Changements et évolutions des métiers du journalisme

Changements et évolutions des métiers du journalisme

MarketingjournalisteCouvV2Comment mesurer les changements et les évolutions dans les métiers du journalisme ? En 2011, le cabinet Technologia, spécialiste de la prévention des risques liés au travail, publiait une étude en partenariat avec le syndicat national des journalistes (SNJ) : « Travail réel des journalistes, qualité de l’information et démocratie ». 1100 journalistes avaient répondu. En 2015, Technologia a voulu savoir ce qui avait changé dans les métiers du journalisme durant ces cinq années : numérique, polyvalence et multi-compétence, carences managériales, évolutions non concertées…

Aujourd’hui, dans le prolongement des constats d’alors, nous nous sommes penchés sur l’état de santé des journalistes et du journalisme. Bousculé par cette triple transformation, comment fonctionne ce métier ? Comment ceux qui l’exercent vivent-ils ces mutations, souvent brutales ? Les spécificités d’une profession, parfois décriée comme étant une caste, survivent-elles, constituent-elles pour ses acteurs une protection ou un handicap ? Aux yeux de ses acteurs, ce métier survivra-t-il à la généralisation de la communication en direct, à l’accélération phénoménale de la vitesse de circulation des informations et à la banalisation de celles-ci ?

Technologia est convaincu que la qualité de l’information dépend largement des conditions de travail, du cadre juridique, des modes de management et de la prévention des risques psycho sociaux, afin que les métiers du journalisme puissent s’exercer dans des conditions permettant, non seulement de préserver la qualité de l’information mais aussi de l’enrichir, de l’approfondir et de l’analyser.

Cette analyse repose sur un questionnaire auquel ont répondu, entre juin et juillet 2015, un nombre significatif de journalistes (voir le premier chapitre de l’étude) et constituant un échantillon représentatif de la profession, y compris ceux qui y rentrent (pigistes, journalistes pas encore titulaires de la carte professionnelle, pluriactifs etc.).

A cette étude quantitative, a été ajoutée une étude qualitative reposant sur des entretiens individuels et confidentiels (méthode des entretiens semi-directifs) avec des journalistes de différents secteurs et tranches d’âges. Un approfondissement que nous avons enfin complété par des entretiens avec quelques patrons de médias auxquels nous avons présenté les grandes tendances que révélaient les réponses au questionnaire.

Répartis en 13 chapitres, les résultats de l’enquête font ressortir cinq aspects révélateurs de la situation du journalisme et des journalistes en France aujourd’hui : le flou grandissant du cadre dans lequel ils travaillent, l’impact d’évolutions mal maîtrisées et souvent non concertées, l’épuisement des professionnels, la trop faible prise en compte des risques et de leur prévention, et enfin l’instabilité de la reconnaissance du travail tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de leur entreprise.

Télécharger l’étude complète, c’est ici.
Télécharger l’étude quantitative, c’est ici.
Télécharger l’essentiel de l’étude en 4 pages, c’est ici.