Et si vous êtes un jour positif à la Covid, devrez-vous attendre pour être indemnisé par l’assurance maladie ?

Et si vous êtes un jour positif à la Covid, devrez-vous attendre pour être indemnisé par l’assurance maladie ?

Depuis le 31 janvier 2020, le Gouvernement a mis en place des modalités dérogatoires d’indemnisation des arrêts de travail liés au Sars-Co-V-2, pour d’autres raisons que celles d’avoir déclaré la maladie. Ce dispositif dérogatoire a normalement pris fin le 31 décembre 2020.  

La situation sanitaire étant encore critique, le Gouvernement a pris de nouvelles mesures afin de faire face à la propagation du virus. 

Le premier Ministre, Monsieur Jean Castex, a ainsi annoncé, le 7 janvier 2021, qu’à partir du 10 janvier, les personnes présentant des symptômes de contamination au Sars-Co-V-2 ou étant cas contact, pourront « obtenir un arrêt de travail immédiat, indemnisé et sans jour de carence ». Pour ce faire, les personnes concernées pourront directement déclarer leur situation en ligne via le téléservice qui sera mis en place à cet effet par la Caisse nationale de l’assurance maladie (CNAM) ou la mutualité sociale agricole (MSA). Ils obtiendront un arrêt de travail immédiat. Il ne sera donc pas nécessaire de se déplacer chez son médecin traitant.  

Les déclarations faites sur le téléservice déclenchent une indemnisation automatique par les services de l’assurance maladie sans application du délai de carence. 

Le malade ou le cas contact sera suivi par les services de l’assurance maladie qui procéderont à un suivi systématique de son état de santé avec « deux à trois appels téléphoniques sur 7 jours ». 

De plus et à compter du 20 janvier, les personnes s’étant auto-déclarées via le téléservice de l’assurance maladie pourront bénéficier d’une visite à domicile par un infirmier. 

L’équipe de NosDroits By Technologia ne manquera pas de vous tenir informés des termes du décret à venir dans les prochains jours.