QVT ET RISQUES PSYCHOSOCIAUX

Les risques psychosociaux (RPS) regroupent plusieurs risques professionnels qui mettent en jeu l’intégrité physique et psychique des salariés et qui peuvent altérer la performance de l’organisation dans laquelle ils travaillent. Ces risques sont définis par le ministère du Travail (www.travailler-mieux.gouv.fr) comme étant à l’interface de l’individu (« le psycho ») et de sa situation de travail («le social »).

La prévention des risques psychosociaux

Mener une politique de prévention des risques psychosociaux efficace impose de savoir repérer les situations de mal-être le plus en amont possible, en étant vigilant sur des signaux alarmants : l’absentéisme, le taux de turnover, la production, les réclamations clients, les accidents, les congés maladie, mais aussi, les conflits, les plaintes de harcèlement etc.

 

Technologia est aujourd’hui reconnu pour son savoir-faire en matière de prévention et de recommandations concernant les RPS.

 

La réglementation concernant les obligations des entreprises en matière de risques professionnels, de santé au travail et de risques psychosociaux a beaucoup évolué ces dernières années : aujourd’hui, l’employeur, tenu d’une obligation de sécurité de résultat envers ses salariés, doit prendre les mesures nécessaires pour assurer leur sécurité et protéger leur santé physique et mentale. L’ensemble de ces évolutions est décrit dans un tableau téléchargeable (Tableau Obligation des entreprises concernant les risques professionnels).

 

Dans le cadre d’une démarche partagée avec les différents acteurs de la prévention, le cabinet met en place une démarche en plusieurs étapes : connaissance de l’entreprise et de son histoire, approche quantitative à  travers un questionnaire (électronique ou papier, bâti sur des modèles analytiques et théoriques validés scientifiquement comme les échelles de Karazek et de Siegrist) et une approche qualitative basée sur des entretiens de terrain, des observations directes des situations de travail et une analyse du fonctionnement de l’entreprise.

 

Les risques psychosociaux peuvent être favorisés par plusieurs facteurs

Le travail prescrit : la charge de travail, le rendement, la masse d’informations à traiter, l’absence d’autonomie, le caractère monotone ou répétitif des tâches, les fortes exigences qualitatives liées à la précision ou à la vigilance peuvent favoriser l’aggravation des risques psychosociaux.

 

L’organisation du travail : ils ont trait à l’absence de contrôle sur la répartition et la planification des tâches de l’entreprise, le caractère flou des missions confiées, les horaires de travail, les contrats précaires etc.

 

Les relations de travail : manque d’aide des collègues et/ou des supérieurs hiérarchiques, management peu participatif, autoritaire ou déficient, absence de reconnaissance du travail, nuisances physiques au poste de travail (bruit, chaleur…), mauvaise conception de l’espace ou des postes de travail.

 

Les  conditions de travail, l’environnement de travail et l’exigence émotionnelle ou éthique du salarié : la qualité de vie au travail (QVT).

 

L’environnement socio-économique de l’entreprise et les changements : compétitivité internationale plus vive, mauvaise santé de l’entreprise, incertitude par rapport à l’avenir, PSE, fusions, acquisition, réorganisation.

 

Pour info

Il convient de distinguer la notion de « troubles psychosociaux » de celle de « risques psychosociaux ». On parle de troubles lorsqu’un ou plusieurs déséquilibres sont constatés chez un salarié, pouvant se traduire par des manifestations diverses : stress, mal-être, anxiété, voire angoisse, souffrance, épuisement professionnel, dépression, pouvant conduire à différents types de comportements : agressivité, comportements déviants (harcèlement moral, violence), comportements d’addictions (alcool, tabac, médicaments psychotropes…). Le risque est quant à lui considéré comme la probabilité qu’un trouble se manifeste. Les risques psychosociaux sont la résultante d’une combinaison entre les différentes dimensions de l’activité : individuelles, collectives et organisationnelles.

 

A télécharger

Guide pratique sur les risques psychosociaux

► Écouter les salariés au travers d’un un baromètre RPS

Mettre en place un réseau interne de prévention des risques psychosociaux dans votre organisation

Prévenir les risques psychosociaux

Intégrer les RPS dans le Document Unique

Burn out

admin