Prix du Roman d’entreprise et du travail 2017 : la sélection des livres

Hier soir se sont réunis les membres du jury pour découvrir la sélection des ouvrages en compétition pour le du Prix du Roman d’Entreprise et du Travail 2017. Une soirée conviviale riche en débats autour de la littérature et du travail !

Composé de 17 membres représentant les principales organisations syndicales, le monde du droit social et celui de la recherche, le Jury s’est étoffé cette année avec l’arrivée de Yves de Chaisemartin, administrateur du journal Marianne et de Marie-Laurence Bertrand, responsable de la coordination des activités confédérales de la CGT (qui succède à Maryse Dumas, très impliquée dans le prix depuis déjà de nombreuses années).

Le Prix du roman d’entreprise et du travail a été conçu en 2009 par Place de la Médiation. Il est organisé chaque année par Place de la médiation et Technologia. Il récompense un romancier pour ses qualités littéraires et la lucidité de son regard sur le monde du travail. Depuis 2012, le Prix est doté et bénéficie du soutien de la mutuelle UMC et est sponsorisé depuis 2014 par le cercle des DRH européens, représenté par Yves Barou.

Les romans en lice pour le Prix du roman d’entreprise et du travail sont :

Je vais m’y mettre, de Florent Oiseau (Allary Editions)
Brillante, de Stéphanie Dupays (Mercure de France)
Déserteur, de Boris Bergmann (Calmann-Lévy)
Du pin et des larmes, de Philippe Mediavilla (Editions Cairn)
Le grand marin, de Catherine Poulain (Editions de L’Olivier)
Police, de Hugo Boris (Grasset)
Chanson douce, de Leïla Slimani (Gallimard)
Les visages pâles, de Solange Bied-Charreton (Stock)
Le cri, de Thierry Vila (Grasset)
La grande arche, Laurence Cossé (Gallimard)
Désolée, je suis attendue, de Agnès Martin-Lugand (Michel Lafon)
La correction, de Elodie Llorca (Rivages)

fullsizerender

Leave a Reply

Your email address will not be published.