Nouvelle formation : que peuvent faire les élus face à l’affirmation identitaire et religieuse ?

C’est une évidence de constater que la religion a fait irruption dans les entreprises et les services publics. Celle-ci, rendue visible par des « faits religieux », prend la forme de revendications individuelles et collectives y compris identitaires.

Face à cela  les managers, les représentants du personnel, les DRH sont souvent démunis malgré des éléments juridiques, des chartes, des recommandations et maintenant l’inscription au règlement intérieur.

Technologia propose une formation adaptée à tous les publics. Il s’agit d’une part de sensibiliser les différents acteurs de l’entreprise (direction, direction des ressources humaines, encadrement, représentants du personnel) sur le fait religieux en entreprise afin de leur permettre d’acquérir des repères et connaissances précises sur l’expression religieuse en entreprise et d’autre part de leur donner des outils pour détecter, prévenir des situations susceptibles de se présenter à eux et enfin de mobiliser les ressources nécessaires pour assurer la cohésion des collectifs de travail.

TELECHARGEZ LA FICHE FORMATION

Un contexte sociétal particulier

Les réalités religieuses nécessitent toutefois d’être appréciées et analysées au regard des cultures et valeurs présentes dans chaque entreprise. Les revendications sur la pratique religieuse en entreprise sont souvent portées par des salariés de manière individuelle mais rencontrent parfois, suivant l’activité des entreprises, une communauté de travailleurs qui va revendiquer à son tour des aménagements.

Rendues plus visibles par un collectif, ces revendications sont alors la traduction assumée du fait religieux. Elles débouchent parfois, par une radicalisation religieuse dans les rapports de travail quelles que soient les réponses de l’entreprise.

Ce processus, entamé dans la sphère privée ou intime vient s’opposer aux valeurs de l’entreprise, à son organisation et vient rompre le consensus d’une conviction et d’une pratique religieuse laissées aux portes de l’entreprise.

Le contexte politique et sécuritaire

Les risques de conflits sociaux prenant ainsi une dimension identitaire communautariste forte et discriminante peuvent émerger et  les dispositifs mis en place dans les entreprises (charte, règlement intérieur…) ne répondent pas efficacement à cette double injonction sociétale et politique.

Par ailleurs entre le contrôle et  des mesures drastiques en terme de sécurité instaurées dans les entreprises  et la radicalisation ou la matérialisation du fait religieux de l’autre, la recherche d’un consensus complexe, d’un compromis permettra sans doute  d’éviter une  situation de crise.

Le management se trouve ainsi à gérer des situations complexes. Leur méconnaissance du fait religieux peut entrainer leur désengagement et se traduire par une incapacité à identifier des situations devant nécessiter une mise en œuvre d’actions, voir les déstabiliser dans leur fonction d’encadrement et les mettre eux-mêmes en danger.

Contactez-nous ou téléphonez-nous au 01 40 22 64 43/44
Retrouvez toutes les formations proposées par Technologia en cliquant ici !

Leave a Reply

Your email address will not be published.